.

Appel à communications: Atelier national 2020 - L'interprétation du patrimoine et l'espace urbain

Actualités - Image d'intro

 

L’espace urbain, au Québec, est un terrain de jeux stimulant en interprétation du patrimoine. La pratique de l’interprétation est alimentée par de nombreuses traces du passé, puis par des actions qui sont posées aujourd’hui et qui auront des impacts pour les générations futures. D’une part, les villes, qu’elles soient petites ou grandes, offrent de nombreuses réalités sociales, architecturales, naturelles qui sont autant d’opportunités pour l’interprète de révéler les subtilités de la trame urbaine. D’autre part, elles concentrent également le nombre de défis auxquels les interprètes doivent se mesurer (développement urbain, vandalisme, changements sociaux).

Quelle est la place de l’interprétation du patrimoine dans la trame urbaine et quels défis attendent les interprètes dans ce contexte? 

Proposez une présentation: 

L’AQIP invite les personnes désirant intervenir lors de l'Atelier national à soumettre leurs propositions de communication orale. Les présentations pourront prendre la forme d'ateliers, de récits de pratiques, de présentations d'outils, etc.

Veuillez nous faire parvenir par courriel à aqip@aqip.ca au plus tard le 2 octobre 2020:

  • un résumé de votre présentation (200 mots maximum)
  • le titre de votre présentation
  • votre C.V

Informations complémentaires:

  • Les présentations auront lieu le vendredi 6 novembre 2020 à Québec.
  • Les présentatrices et les présentateurs bénéficient de l’inscription gratuite aux activités de l’Atelier national.
  • Les présentatrices et les présentateurs sont responsables de leur voyage et hébergement
  • La durée des présentations est variable mais ne doit pas dépasser 30 minutes. Chaque présentation sera suivie d’une période de questions.
  • Renseignements et information : aqip@aqip.ca

Une sélection sera faite à partir de toutes les propositions soumises par le comité de l'atelier national. Toutes les personnes ayant soumis une proposition seront contactées, que leur proposition ait été retenue ou non.

Afin d’orienter vos propositions, voici des propositions d'axes de présentation:

  • Développement urbain et patrimoine - protection, destruction et innovation : l’interprète du patrimoine est un témoin privilégié des traces laissées par le passé et des actions qui sont entreprises pour les mettre en valeur ou les faire disparaître. Le patrimoine étant une discipline qui évolue constamment avec la société, l’interprète peut aider à présenter des réalités uniques dans un contexte urbain qui doit s’adapter aux nombreuses influences qui le façonnent (développement immobilier, tourisme, changements climatiques, etc.). Quel est le rôle de l’interprète face à ses influences externes et comment (avec quels moyens? quelles méthodes? pour quel public?) doit-il interpréter le patrimoine urbain.

  • Les mille visages du patrimoine urbain - les opportunités du patrimoine en ville : Les villes post-industrielles québécoises offrent des possibilités d’interprétation multiples. En combinant le patrimoine bâti, le patrimoine culturel matériel et immatériel et le patrimoine naturel, la pratique de l’interprète permet de donner un point de vue unique sur notre manière d’habiter la ville et de quelle façon nous allons la faire changer. Est-il possible d’établir une relation collaborative entre les interprètes et les décideurs publics afin de faire fleurir de nouvelles opportunités pour une mise en valeur du patrimoine ?

  • L’interprète et la ville - (sur)vivre de l’interprétation en milieu urbain : La ville offre de nombreuses possibilités aux interprètes. Les sujets sont nombreux et les employeurs aussi. De plus, d’autres individus fondent leurs propres pratiques dans des domaines adjacents - que l’on parle de guides de ville ou de consultants de toutes sortes, ces gens remplissent des mandats qui touchent parfois à l’interprétation du patrimoine pour une panoplie de commanditaires d’horizons variés (OSBL, entreprises privées, para-publiques ou publiques). Comment rester unique en tant qu’interprète ou encore comment conserver la meilleure main-d’oeuvre face aux autres?

  • Patrimoine et tourisme. Promouvoir pour conserver? : Les villes font face à des défis particuliers à travers des grands événements et des séjours touristiques d’importance, mais les sites patrimoniaux demeurent souvent au coeur de l’offre touristique. Est-il possible de promouvoir un développement touristique tout en protégeant et en conservant le patrimoine présent pour les générations futures? Comment procéder pour favoriser des échanges authentiques entre les visiteurs et les résidents de façon à bonifier l’expérience touristique tout en participant à la préservation de la culture locale?

  • Interprétation du patrimoine et urbanité rurale: L'urbanité se vit aussi dans certaines petites villes de région et autres capitales régionales. En fait, peu importe la taille d'une ville! Une grande ville aujourd'hui a, autrefois, été un village… Les réalités de l’interprétation et de la mise en valeur du patrimoine sont-elles vraiment différentes entre notre métropole vs. notre capitale vs. les autres chefs-lieux du Québec? Est-ce que l'urbanité régionale est influencée par sa région ou est-ce la région qui est influencée par la ville? Il existe bien des villages-phares, forts actifs et dynamique du point de vue de l’interprétation du patrimoine. Et qu’en est-il des banlieues? Sont-elles condamnées à rester dans l’ombre des grandes villes ou ont-elles l’opportunité de rayonner et se distinguer de leurs grandes voisines? 

Retour à la liste des nouvelles